Sébastien Baud — Ethnologue

Comme chercheur, je travaille sur les chamanismes et autres pratiques prophylactiques et thérapeutiques de gestion de l'aléatoire, les pratiques de transe et quelques plantes singulières. J'analyse les savoirs en jeu, le comment de leur transmission et les processus de construction de la personne, les rituels "bricolés" comme les nouvelles spiritualités et leur attrait pour d'autres expériences de la réalité.

Je pratique une ethnologie multi-sites, travaillant avec les populations locales, rurales et urbaines, populations andines de la région de Cuzco (Pérou) et Awajun (famille linguistique jivaro) habitant sur le Haut Marañón et ses affluents (Pérou), comme avec les personnes de passages, chamanes en voyage et participant-e-s à des séminaires dits de développement personnel ou chamaniques.

D'une manière générale, je situe mon travail à partir d'une expérience intellectuelle de terrain, à la fois observation participante et flottante, et dans une perspective théorique qui prend en considération les situations discursives et le caractère singulier de l'expérience individuelle, centrale à mon sens dans la production du savoir ethnologique.

 

La photographie des peintures ruprestres (dans le slideshow ci-dessus) a été prise à Chawaytiri (Pisaq, Cuzco). Celles-ci réalisées à l'aide d'un colorant, mélange de pigments naturels (rouge et jaune ocre) et d'une colle, datent très probablement de l'époque inca. Un même animal est en effet représenté sur l'un des murs du tampu (caravansérail sur le qhapaq ñan) tout proche. Depuis mon dernier séjour, au moins sept dessins ont été arrachés, affligeant!

 

Ce site a pour vocation de diffuser les travaux de l'auteur. Sauf précision contraire, aucun usage commercial de son contenu ne peut être fait sans son accord expresse.

Dernière mise à jour: août 2017 / Commentaires et suggestions: mel[at]sebastienbaud.fr